ultra-trail running, life 2.0

the good life

Facebook est mort. Vive Facebook ?

without comments

Cet article doit prochainement paraître sur le blog de blue-infinity.

Facebook a été créée en septembre 2006.

5 ans…

5 ans pendant lesquels le paysage digital a considérablement changé, la vidéo ci-dessous résume à quel point…

Les réseaux sociaux sont devenus incontournables pour les marques, et celles-ci les utilisent parfois de façon très pertinente…

Flunch a été, par exemple, la première chaîne de restaurants à utiliser les services de Foursquare en France.

Flunch sur Foursquare

Flunch sur Foursquare, une opération réussie

Foursquare est un site qui permet de « checker » lors de son arrivée dans un lieu, que ce soit un restaurant, un lieu publique ou une entreprise.

Au lancement, l’opération était composée de 3 offres spéciales réservées aux utilisateurs de Foursquare :

-       Une première offre était à destination de tous les utilisateurs de Foursquare : au premier check-in, les clients se voyaient offrir un café

-       Pour le client le plus fidèle, c’est à dire le « Maire » en langage Foursquare, Flunch offrait tous les plats chauds pour 5€.

-       Et pour ceux qui faisaient plus de 3 check-in en 15 jours, Flunch offrait 50% de réduction sur le deuxième plat chaud, et un badge collector. L’idéal pour inviter quelqu’un.

En trois mois, le restaurant a ainsi distribué 11 000 badges à travers toute la France ! Pour l’occasion, Flunch a d’ailleurs réalisé des badges “physiques” collectors pour permettre de faire continuer le buzz au-delà de l’opération.

Red Bull fournit un autre exemple réussi d’utilisation d’un réseau social par une marque.

Redbull sur Facebook

La fanpage de Redbull sur Facebook

Avec plus de 25 millions de fans sur Facebook,ce qui en fait la 4ème, juste derrière Coca-Cola, Disney et Starbucks.

Classement des marques sur Facebook

Classement des marques sur Facebook - Source : Social Bakers

Comment Red Bull motive les internautes à s’inscrire sur sa page ? C’est assez facile…

Red bull sait qu’ils sont, pour la plupart, à la recherche de contenus faciles d’accès, positifs, de préférence en vidéo.

Par exemple celui-ci :

Red Bull est donc devenu l’un des principaux producteurs de films de sports extrêmes. A priori, personne ne semble surpris de la relation créée avec cette boisson qui est plutôt une boisson de clubeur qu’une boisson pour sportif… L’important, c’est que Red Bull est vue comme une marque « cool », et qu’elle peut diffuser sans compter du du contenu positif et viral.

Ce qu’il est intéressant de comprendre, c’est qu’en fait, RedBull a, sur son site, une WebTV sur laquelle il diffuse ses propres vidéos. Si vous avez envie, vous pouvez vous inscrire pour recevoir les mises à jour de la WebTV. Mais ça, c’était la « procédure » avant que Facebook arrive.

Avec plein de soucis comme le changement d’adresse email, le risque de spam, comment se désinscrire si le contenu qu’on m’envoit ne me plaît pas, etc…

Ce que Facebook a apporté à RedBull, c’est créer un accès potentiel, facile et formaté, pour  800 millions de clients potentiels de la marque.

Et si vous cherchez bien, vous verrez qu’en aucun cas Red Bull ne communique avec ses fans. Red Bull diffuse de l’information, point final. On est très loin ici du mythe de la marque en contact direct avec ses clients…

Après, tout n’est pas tout rose pour les marques… quand la marque émet un signal positif, celui-ci peut très rapidement se propager, mais il en va de même en cas de signal négatif !

On a eu le cas il y a quelques temps avec la chaîne Domino’s pizza, quand des employés d’un des magasins ont diffusé cette vidéo.

Evidemment cela a fait le tour des réseaux sociaux, sites de diffusion vidéo, etc… et l’image de marque de Domino’s en a pris un sérieux coup…
Encore plus récemment, La Redoute a repensé le jeu « cherchez Charlie »… vous avez certainement vu cette page de leur catalogue en ligne.

La Redoute - Cherchez Charlie

La Redoute - Cherchez Charlie

Le zoom sur la photo était particulièrement intéressant, et cette personne est devenue en quelques heures très célèbre…

La Redoute - Charlie

La Redoute - Charlie est là !

Ce n’était pas forcément une mauvaise opération pour La Redoute, car cela a surtout beaucoup fait parler de la marque, sans attaquer la qualité de ses produits ou sa responsabilité sociale… il y a même certains de ses concurrents qui ont essayé de surfer sur la même vague…

Les 3 Suisses copient La Redoute

Les 3 Suisses copient La Redoute

Dans tous les cas, que le buzz soit positif ou négatif, cela profite aux réseaux sociaux…

Tout va donc très bien pour Marc Zuckenberg… enfin presque… si on regarde la valorisation de Facebook il y a quand même quelque chose de bizarre…

Il y a actuellement 800 millions d’utilisateurs de Facebook…

800 millions d'utilisateurs de Facebook

800 millions d'utilisateurs de Facebook dans le Monde

Et la valorisation visée en bourse par Mark Zuckerberg et ses conseillers serait de 100 milliards de dollars.

Valorisation de Facebook

Une valorisation quelque peu optimiste...

Avec 800 millions d’utilisateurs, cela signifie que chaque utilisateur « vaudrait » 125 dollars… wow… comment vous générez 125 dollars par personne avec un service gratuit ?  Pas évident… D’autant que le potentiel de croissance du nombre d’utilisateurs est très faible… dans de nombreux pays on est déjà arrivé à une pénétration maximale, et la Chine risque de rester fermée encore très longtemps aux réseaux sociaux occidentaux…

Et il n’y a pas que la Chine qui risque de poser un problème à Mark…

Si on met de côté ce moteur de diffusion de l’information pour les entreprises, il ne faut pas oublier que les réseaux sociaux digitaux sont une image des réseaux réels.

Il s’avère que fréquemment, ce sont les mêmes personnes qui sont actives et qui animent ces réseaux.

Le mur de Dark Vador sur Facebook

Sauf cas particuliers, comme ici le mur d’un chevalier Jedi assez connu, les activités de ses amis se résument très souvent à quelque chose de l’ordre de :

15h00 : Jean-Jacques a faim.

15h10 Jean-Jacques mange un paquet de pépitos.

15h20 Jean-Jacques se sent un peu brassé.

C’est pourquoi les marques s’épanouissent particulièrement sur les réseaux. A défaut d’avoir des amis distrayants, les internautes aiment des marques!

Ce que Facebook a fait de génial, c’est, qu’au-delà de fournir un logiciel qui permet de matérialiser et conserver son réseau, il a apporté des outils qui permettent une gestion facile des contenus partagés…

Mark Zuckerberg photos

Les images notamment… Avant Facebook il était compliqué de partager des images avec ses amis. Les envoyer par email, ou les stocker sur un serveur, avec des droits d’accès, etc… c’était long, complexe, et pas à la portée de tout le monde. Depuis Facebook cela a changé. Et c’est allé très vite, il y a déjà plus de 100 milliards de photos stockées sur le réseau. Certains estiment même qu’une photo prise dans le monde sur 10 serait stockée ici….

Si on résume, 3 leviers principaux ont probablement été décisifs dans le développement des réseaux sociaux :
- la gestion digitale de son réseau réel
- la gestion de ses propres contenus numériques
- un accès à des contenus intéressants, souvent fournis par les marques
Et on doit pouvoir aussi ajouter les jeux en ligne comme Farmville…

Qu’est-ce qui peut changer dans tout ça ?
Eh bien il s’avère qu’il y a des phénomènes assez étranges, auxquels pas grand monde ne semble faire attention…

Prenons Apple par exemple.

Apple est une marque particulièrement aimée par ses clients… même si ses produits sont réputés pour ne pas être forcément les meilleurs dans leur secteur…

Apple products

Mais la plupart des clients de la marque achètent Apple quels que soient les concurrents…
elle est même qualifiée de lovemark.

Think different

Et pourtant, figurez-vous que Apple n’a pas de fan page sur Facebook.
Apple n’est pas sur Twitter.
Pourquoi ils n’y sont pas ?
Au lieu de ça, qu’est-ce qu’ils font chez Apple? Du matériel et du logiciel qui permettent à leurs clients de  gérer leurs vidéos, leurs emails, leurs photos, leurs carnets d’adresse…
Des logiciels faciles, stables, disponibles sur votre téléphone, sur votre tablette ou sur votre ordinateur… et certainement très bientôt sur votre télé…

Ils vous donnent aussi accès à des contenus numériques, que ce soit des films, de la musique, et même des applications…

Ah et puis qu’est-ce qu’ils viennent de lancer ?

iCloud !

Tout le monde parlait du Cloud, personne le voyait vraiment, et soudain c’est devenu une réalité : on peut sauvegarder automatiquement ses images, ses contacts, sa musique, et les rend disponibles sur tous les supports que vous voulez…. Par exemple, j’ai 2 téléphones, un professionnel et un personnel. Les deux sont automatiquement mis à jour avec les contacts, la musique et les applications que je charge sur chacun d’entre eux.

Attendez… cela ne vous dit pas quelque chose ??? Un outil qui facilite la gestion de nos données numériques ?
Mais oui !!! Les fameux outils de publication d’image de Facebook !

Apple me permet de ne plus me préoccuper du stockage, de l’archivage et de la diffusion dans ma propre maison de mes images. Ce serait génial si Apple me permettait de partager facilement ces images avec des amis…

Et ce n’est pas comme si Apple n’avait pas déjà fait quelques tests dans les réseaux sociaux, notamment avec son réseau musical « Ping »…

Apple Ping

Et c’est étrange, cela, car on dirait que Apple n’est pas le seul à s’intéresser à ce domaine…

Regardez Google…

Ils avaient un moteur de recherche qui permettait de savoir précisément qui vous êtes, vous êtes sympa, jour après jour vous leur dites ce qui vous intéresse.

Ils avaient aussi un logiciel d’emailing, qui vous permet de stocker tous vos emails dans le cloud.

Ils avaient aussi un logiciel de gestion de documents, qui permet de créer des tableaux, des fichiers texte, et de les partager avec vos contacts.

Ils avaient aussi un logiciel de gestion d’images, Picasa, qui marchait plutôt pas trop mal, mais tout était stocké sur votre ordinateur, en local.

Picasa Google

Picasa par Google, logiciel de gestion d'images

Et tout à coup, Google est arrivé avec deux nouveautés :

-       la possibilité de stocker toutes ses images sur le cloud, pour un prix tout à fait abordable.

Les tarifs du cloud de Google

Les tarifs du cloud de Google

-       Google+, un réseau social très similaire à Facebook

Et là, surprise, que vient de sortir Google ? L’utilisation des informations sur votre réseau pour améliorer vos résultats de recherche…

Alors qui va gagner ?

Quel est le futur des réseaux sociaux ?

Quel est le futur des réseaux sociaux ?

On voit que Google a aujourd’hui toutes les armes pour lui permettre de remporter la guerre qui s’annonce.

Mais Facebook ne se laissera pas faire, et d’autres acteurs pourraient vouloir jouer leur carte… Amazon par exemple… et n’oublions pas qu’il y a 5 ans, personne ne connaissait Facebook, car il n’existait pas encore. Le futur est peut-être encore dans le cerveau d’un étudiant de l’Uni ou de Stanford…

Written by ultratrailme

février 10th, 2012 at 1:41

Leave a Reply